Comment faire pour payer moins d’impôt ?


Malheureusement, il n’existe pas de solutions miraculeuses permettant de réduire le montant d’impôt à payer. Néanmoins, certains crédits d’impôt non remboursables peuvent diminuer votre revenu imposable. Si vous remplissez vous-même vous déclaration d’impôt, assurez-vous de demander toutes les déductions et crédits d’impôt auxquels vous avez droit.

Par exemple, les frais médicaux payés pour vous-même, votre conjoint ou conjointe, ainsi que ceux de vos enfants, pourraient vous donner droit à un crédit d’impôt non remboursable. Sachez que les sommes versées à un dentiste, un denturologiste, un acupuncteur, un chiropraticien, un ergothérapeute, un naturopathe, et autres font partie des frais médicaux admissibles. Toutefois, pour faire l’objet d’un crédit d’impôt non remboursable, les frais doivent avoir été versés à un membre d’un ordre professionnel du Québec. En outre, si vous avez dû vous déplacer dans une région autre que la vôtre, en raison de soins médicaux non dispensés dans votre région, vous pouvez également les inclure dans le calcul de vos frais médicaux.

Les frais de scolarité de vos enfants mineurs et poursuivant des études postsecondaires peuvent aussi vous donner droit à un crédit d’impôt non remboursable, de même que les dons faits à des organismes de charité, ainsi que les cotisations syndicales.

Prendre des REER chaque année s’avère également une excellente solution pour diminuer le montant d’impôt à payer. Non seulement aurez-vous moins d’impôt à verser, mais en plus, vous pourrez bénéficier de ces REER lorsque le moment de la retraite aura sonné. Il existe aussi des crédits d’impôt remboursables qui pourraient vous permettre de réduire vos impôts. Il peut s’agir du remboursement d’impôts fonciers par exemple, ou encore du crédit pour frais de garde d’enfant.

Et si malgré tout, la somme à acquitter chaque année s’avère trop élevée, sachez que vous pouvez faire des paiements par acomptes provisionnels. Vous pouvez aussi demander à votre employeur de prélever un peu plus d’impôt chaque semaine sur votre salaire. Certes, avec ces deux alternatives, vous aurez payé, à la fin de l’année, le même montant d’impôt. Mais à tout le moins, vous n’aurez pas à débourser la somme en entier à la fin de l’année.



Laisser un commentaire